---
x

Bibliothèque

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Aucun commentaire

Vies minuscules

de Pierre Michon

Huit vies. Huit noms, à peine écrits en titre des chapitres, déjà tombés en désuétude. Pierre Michon pénètre les vies de ses ancêtres, anodines, infimes, parcellaires : minuscules. Malgré ou à cause de l’insuffisance des existences, l’écrivain défriche, le temps de l’écriture, ces vains terrains vagues qu’envahissent à nouveau les mauvaises herbes de l’insipide dès la plume reposée. Nul apitoiement. De la dureté plutôt, si elle ne se mêlait à une indescriptible émotion. Compatissante ? Non, empathique plutôt car Michon ne saurait s’épargner lui-même. Pour dire l’insignifiance déchirante de ces destins, la langue, curieusement, est chatoyante, dense, le récit profus, riche en références : dérision ultime lancée par l’auteur, soubresaut révolté du dire défectueux, inachevé, impuissant comme le reste à retenir l’éphémère.

Lire le livre

!   LA BIBLIOTHÈQUE DÉMÉNAGE   ! Merci d'avoir fréquenté ce site et d'y avoir laissé des commentaires bienveillants. Vous pouvez continuer de suivre la bibliothèque 'nouvelle version' à l'adresse jelis.fr.